+1 617 301 2762 / +226 64 87 82 82 / +225 02 25 25 46 info@mtopo.com

Tendances

L’Afrique traverse sa révolution numérique

Des études ont souligné l’importance des PME dans la croissance et la création d’emplois, plaçant le développement du secteur des PME au cœur des priorités du programme de développement mondial. Cependant, la capacité des PME à stimuler la croissance et à favoriser la création d’emplois est limitée par leur capacité à trouver un financement adéquat. Des données récentes de la SFI indiquent que le déficit de financement dépasse 2 000 milliards de dollars. Cette contrainte de financement semble être plus prononcée pour les entreprises appartenant à des femmes.

L’inclusion financière n’est pas une fin en soi, mais un moyen d’y mettre fin

L’épargne et l’emprunt sont des tendances universelles. Les gens épargnent pour leurs dépenses futures – gros achat, investissements dans une éducation ou une entreprise, leurs besoins à un âge avancé ou dans des situations d’urgence. Ou, face à des dépenses plus immédiates, ils peuvent choisir d’emprunter à la place. L’inclusion financière n’est pas une fin en soi, mais un moyen d’atteindre une fin. Lorsque les personnes disposent d’un lieu sûr pour économiser de l’argent et avoir accès au crédit en cas de besoin, elles sont mieux en mesure de gérer les risques.

L’Afrique traverse sa révolution numérique

Plus d’un demi-milliard de personnes en Afrique sont maintenant abonnées aux services mobiles, leur nombre devant dépasser 700 millions d’ici 2020. La baisse des prix des smartphones est le moteur d’une révolution numérique. Alors que la population africaine devient de plus en plus connectée, le pouvoir du mobile est utilisé pour créer une nouvelle génération de services numériques riches et pratiques liés à la santé, l’agriculture, l’éducation, la gestion de l’énergie et de l’eau.

L’argent mobile relève de nombreux défis africains

Des millions d’Africains n’ont pas accès à des services financiers qui pourraient les aider à transférer en toute sécurité et stocker leur argent, à se protéger des chocs économiques et à tirer parti des opportunités générant des revenus. Ceux qui y ont accès doivent souvent faire face à des coûts de transaction élevés en termes de temps requis pour se rendre dans une banque et les moyens traditionnels de transfert d’argent à des membres de la famille situés ailleurs sont peu sûrs, peu fiables et souvent coûteux.

L’argent mobile répond à nombre de ces problèmes, améliorant ainsi le bien-être et réduisant les inégalités économiques. Il a la capacité de toucher une très grande partie de la population en Afrique, devenant ainsi le partenaire idéal des banques traditionnelles.

Transférer des paiements en espèces dans des comptes

Une possibilité prometteuse d’élargir l’inclusion financière parmi les non bancarisés consiste à numériser les paiements en transférant les paiements en espèces dans des comptes. Le passage aux paiements numériques présente de nombreux avantages potentiels, à la fois pour les expéditeurs et les destinataires. Cela peut renforcer la sécurité des paiements et donc réduire l’incidence de la criminalité associée. Cela peut également constituer un premier point d’entrée important dans le système financier formel, ce qui peut entraîner une augmentation significative de l’épargne et la substitution de l’épargne formelle à l’épargne informelle. En bref, les avantages des paiements numériques vont bien au-delà de la commodité, car ils peuvent transformer la vie financière de ceux qui les utilisent.